Vous êtes ici : » Meilleur site de rencontre » Blog » Statistique de l’adultère en France : on vous dit tout !

Statistique de l’adultère en France : on vous dit tout !

Dernière mise à jour le 24 novembre, 2023 par Romain S.

L’adultère est une pratique de moins en moins taboue en France comme le démontrent plusieurs études statistiques. C’est pour répondre à ce besoin que de nombreux sites de rencontre infidèle se sont développés et font le bonheur d’une communauté d’hommes et de femmes infidèles en constante croissance. Quels sont les chiffres ? Je vous propose de vous dévoiler les résultats de deux enquêtes Ifop parues en 2016 et en 2019.

Les infos clés en quelques lignes

SujetLes infos en bref
👩Évolution de l’infidélité féminine✔️+400% de 1970 à 2019
👩Vs👨Écart entre l’infidélité masculine et féminine✔️Divisé par 2 entre 1970 et 2019
⚧️Quelle est l’orientation sexuelle qui trompe le plus ?✔️Les homosexuels (15% au-dessus de la moyenne)
👔Quelle est la profession la plus infidèle ? ✔️Les chefs d’entreprise(6% au-dessus de la moyenne)
Quelles sont les raisons qui poussent à l’adultère ?🥇L’attirance Physique
🥈Le manque d’attention
🥉Les sentiments à l’égard de l’amant
🏠/🏨Où les Français trompent-ils le plus leur partenaire ?✔️Au domicile d’un des 2 amants
📍Où fait-on le pus de rencontre adultère ?✔️Sur le lieu de travail
🌐Les sites de rencontre : l’outil ultime pour les jeunes infidèles✔️39% des moins de 25 ans affirment avoir déjà trompé leur partenaire grâce à un site de rencontre.

Le résumé de l’article en Infographie

infographie adultère

L’infidélité féminine grimpe en flèche : Les femmes vont-elles bientôt tromper autant que les hommes ?

graphique de l'évolution de l'infidélité chez les hommes et chez les femmes

En 1970, l’infidélité concernait seulement 10% des Françaises contre 37% en 2019. Soit un bon 370% ! De leur côté les hommes adultères sont passés de 30 % à 49% soit un bond de 63%.

On constate donc que chez les deux sexes, l’adultère est une pratique qui tend à se banaliser, ce que nous approfondirons dans le prochain paragraphe. Essayons pour l’instant d’essayer de comprendre la différence d’évolution entre l’infidélité féminine et masculine.

Tout d’abord, la situation des femmes a très fortement évolué entre 1970 et 2019. D’après l’observatoire des territoires, ces dernières représentaient seulement 32% de la population active en 1970, contre 49,5% en 2019. Elles étaient donc beaucoup plus dépendantes de leurs maris qui eux ont toujours bénéficié d’une grande liberté sexuelle. De nos jours, il y a donc autant de femmes que d’hommes qui travaillent et c’est pourquoi, mis à part une inégalité qui persiste encore sur les salaires, les femmes sont aussi libres financièrement que les hommes ne l’étaient en 1970.

L’infidélité étant une pratique qui concerne aussi bien les femmes que les hommes, il est donc tout à fait naturel que les femmes rattrapent progressivement les hommes. Il est fort probable que la principale raison historique de la différence homme femme sur le sujet de l’adultère était liée à la dépendance que les femmes avaient envers leur mari (inégalités de droits, d’accès au travail, …) . Ces verrous ayant sauté, il y a donc fort à parier que dans les prochaines années, les statistiques démontrent qu’il y aura autant de femmes non fidèles que d’hommes !

Bien que certains puissent y voir un problème moral, je reste d’avis que c’est une bonne chose : chacun fait ce qu’il veut et ce sera toujours une inégalité homme femme de moins ! 👍

L’adultère : de moins en moins tabou ?

L’infidélité, et en particulier l’infidélité féminine est de moins en moins taboue. Il n’y a qu’à comparer l’approche de la nouvelle génération par rapport à l’ancienne : 36% des femmes adultères en couple de plus de 50 ans affirment pouvoir en parler avec leur conjoint. Cette proportion monte à 76% chez les femmes en couple de moins de 30 ans.

Ce type de rapport démontre que la fidélité risque d’être de moins en moins la norme à l’avenir dans les couples. Est-ce un mal ? Pas si sûr. La psychologie explique que l’infidélité est le plus souvent motivée par des relations de couples faibles ou dégradées. Alors qu’autrefois, les couples s’enfermaient dans une relation fidèle malheureuse, les gens le refusent tout simplement de nos jours.

L’infidélité peut être un appel au réveil dans un mariage qui somnole. Elle révèle souvent des failles dans la relation, mais elle peut aussi être l’occasion de se reconstruire et de réinventer l’amour.

Esther Perel, psychothérapeute et auteure de « Je t’aime, je te trompe ».

En effet, les libertés individuelles n’ont jamais été aussi grandes dans les pays occidentaux. Les gens veulent donc également être libres de leur sexualité et saisissent les occasions de coucher quand elles se présentent. Et ce, qu’ils soient célibataires, en couple ou mariés. Le mariage a d’ailleurs de nos jours perdu beaucoup de sa valeur d’engagement moral.

Tout cela explique pourquoi le taux français de l’infidélité ne cesse de croître.

Cependant, certaines mouvances continuent de dénoncer la pratique, déclarant qu’elle est contraire à l’article 212 du Code civil. Cet article du Code civil précise notamment que les époux se doivent mutuellement fidélité.

Les champions de l’infidélité

Les homosexuels : la communauté qui pratique le plus l’adultère

Suivant l’étude IFOP de l’année 2016, 64% des hommes gays interrogés affirmaient avoir déjà eu une relation adultère au cours de leur vie. C’est 15% de plus que la moyenne masculine. Cette surperformance concerne également les femmes mais dans une moindre mesure. Les lesbiennes étaient en effet 39% à affirmer avoir déjà trompé leur partenaire, contre 33% pour la gent féminine en général soit « seulement » 6% de plus.

Les chefs d’entreprise masculins : la profession qui trompe le plus

L’enquête confirme également un mythe qui touche les hommes chefs d’entreprise. En effet, 57% des patrons interrogés affirment avoir déjà trompé leur femme. C’est tout de même 6% de plus que la moyenne. Les ouvriers tous sexe confondu sont quant à eux les plus fidèles suivant ce sondage.

@meilleursiterencontre Quelle est la profession qui trompe le plus en France ? Étude Ifop. Et vous fous faites quoi comme travail ?#adultère #infidelitédeshommes #infidelitédesfemmes #infidelité #tromperie #tromperiedecouple #rencontre ♬ son original – meilleursiterencontre

Les habitantes des grandes villes

D’après l’enquête Ifop, les habitantes des villes de plus de 100 000 habitants sont celles qui ont le plus de relations adultères. Certainement du fait que les villes offrent plus d’occasions que les campagnes. De plus dans les campagnes, vu que beaucoup de monde se connaît, le manque de discrétion représente un frein évident à ce type de comportement.

Les principaux motifs qui poussent à l’adultère

attirance physique femme infidèle

Voici donc les motifs principaux qui poussent les gens à la tromperie :

  • N°1 🥇: L’attirance physique envers la personne avec qui l’on trompe
  • N°2 🥈: Le manque d’attention de la part du conjoint
  • N°3 🥉: les sentiments envers le ou la nouvelle amante

Il est intéressant de voir que les sentiments n’arrivent qu’en troisième position. L’adultère serait donc en premier une histoire de plan sexe sans lendemain. On ne trompe donc pas principalement par amour.

Il ne serait pas sain de rejeter toute la faute d’un adultère sur la personne cocue. Cependant, le manque d’attention que ces personnes trompées portent à leur partenaire reste la motivation numéro 2 d’une tromperie. Avoir une maîtresse permettrait donc de combler ce manque. Pour vous protéger au mieux, évitez donc de négliger votre partenaire et maintenez de petites attentions ainsi qu’une vie sexuelle épanouie. Vous limiterez ainsi beaucoup les risques !

Les Français sont-ils les champions du monde de l’adultère ?

Suivant une étude réalisée par le site de rencontre Gleeden, la France serait la troisième nation la plus infidèle d’Europe, juste derrière l’Allemagne et l’Italie, qui se partagent la première place des pays entretenant le plus de relations extraconjugales :

  • N°1 ex aequo 🥇🥈: L’Allemagne et L’Italie : 45% de non fidèles,
  • N°3 🥉: La France : 43% de personnes adultères.

Les lieux préférés pour trouver et s’adonner à l’adultère

Bon, ce n’est pas un scoop mais le lieu sur lequel on trouve le plus souvent son amant(e) est le lieu de travail. C’est tout naturel quand on sait qu’il s’agit généralement du lieu que l’on fréquente le plus en dehors de son domicile.

Ce qui me choque un peu c’est que contrairement à ce qu’il faut faire pour tromper sans se faire attraper, la plupart des personnes interrogées s’adonnent à l’adultère à leur domicile ou à celui de leur amant. OK, c’est moins cher qu’ailleurs mais c’est surtout plus risqué ! Imaginez un retour inopiné de votre mari, une caméra de surveillance, un petit indice oublié lors de votre rapport sexuel… Bref, certains aiment vivre dangereusement !

D’autres sont en revanche beaucoup plus prudents et se contentent de rêver d’adultère.

Les sites de rencontres : la solution qui grimpe en flèche chez les jeunes infidèles !

Que ce soit pour commettre une infidélité virtuelle ou réelle, les sites de rencontres sont de plus en plus utilisés par les jeunes. Il y a donc fort à parier que les sites de rencontre adultères deviennent à l’avenir la solution préférée des Français pour trouver un amant.

En effet, si en 2016 seulement 21% des personnes non fidèles avaient trouvé leur plan sexe grâce à un site de rencontre, cette proportion monte à 71% si on ne considère que les jeunes hommes de moins de 24 ans. (39% tous sexes confondus).

C’est donc la preuve que la nouvelle génération a massivement adopté l’utilisation des sites de rencontre dans le but de se trouver un amant ou une amante. Si vous aussi vous souhaitez utiliser ces nouveaux outils en ligne performants, n’hésitez pas à consulter mon avis sur les deux meilleurs à l’heure actuelle en termes de fiabilité et de performance :

L’essor de ces sites de rencontres adultères est tout à fait compréhensible. En effet, l’utilisation d’un site plutôt que la recherche dans la vie réelle apporte :

  • Moins de risques : vous n’êtes qu’entre personnes non fidèles et donc qu’entre personnes discrètes
  • Plus de discrétion : Vous ne risquez pas de tomber sur une connaissance (ou alors si c’est le cas, vous pouvez fuir tout en restant anonyme)
  • Plus de facilité, grâce à une communauté en pleine croissance
  • Des frais moins importants

Si vous utilisez ce type d’application sur mobile, faites attention à toujours bien verrouiller votre smartphone. En effet, certains époux inquiets n’hésitent pas à espionner le téléphone de leur conjoint bien que ce soit interdit.

À quel âge est-on le plus susceptible de tromper son partenaire ?

Selon une étude publiée par The Independent lors de l’année 2015, voici l’âge auquel hommes et femmes seraient le plus susceptibles d’avoir un rapport sexuel hors couple :

  • Hommes : 55 ans
  • Femmes : 45 ans.

Sources

Enquête IFOP n°113 730 publiée le 21 avril 2016

Enquête IFOP sur l’infidélité féminine parue le 24 mai 2019.

Romain

Passionné de relations sentimentales, j'ai longtemps cherché le site de rencontre qui convenait le mieux à chacun de mes besoins. À force de comparer et de classer les sites de manière méthodique, j'ai acquis une forte expertise sur ce qu'est un bon site de rencontre, mais également sur ceux qu'il vaut mieux éviter. C'est cette expertise que je partage sur mon site afin de vous aider à séduire en ligne sur LA bonne plateforme. Vous trouverez ainsi : des comparatifs, des avis sur les sites que j'ai testés et des conseils pour réussir à draguer en ligne ou dans la vie réelle. Mon objectif est simple : Faire en sorte que vous trouviez du premier coup LE site de rencontre fiable et fonctionnel qui correspond exactement à ce que vous recherchez !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Meilleur site de rencontre